La pratique de la sophrologie chez l’enfant: une aide précieuse

Little girl closed her eyes and breathes the fresh air. Black an

Aujourd’hui cette pratique n’est plus exclusivement destinée aux traitements médicaux mais elle est également largement diffusée dans les domaines du sport, du bien-être et de l’Éducation.

Véritable pédagogie active, elle est tout à fait adaptée à l’enfant.

Grandir n’est pas une mince affaire; durant ce processus beaucoup d’enfants et d’adolescents se sentent mal dans leur peau, ont du mal à se concentrer et à trouver le sommeil ou encore rencontrent des difficultés à l’école.

La psychiatre Nathalie Caycedo, fille du Docteur Caycedo, nous précise: “ce que j’ai pu remarquer ces dernières années c’est que de plus en plus de parents attendent trop de leurs enfants, les inscrivent à trop d’activités extra-scolaires. Je vois beaucoup d’adolescents qui n’ont plus de temps pour eux, pour se retrouver, pour se découvrir ou tout simplement pour rêver”.

La pratique de la sophrologie est alors un excellent moyen de faire un break dans ces emplois du temps surchargés, en se poser un instant.

Nathalie nous explique le travail qu’elle effectue avec les enfants.

Lors d’une première séance, ils vont pouvoir s’exprimer librement, mettre des mots sur ce qui leur pose problème puis ils sont invités à raconter une journée de la vie quotidienne afin qu’elle puisse avoir une vue d’ensemble sur l’environnement familial et scolaire dans lesquels ils évoluent.

Au départ, les exercices proposés sont très simples et ne durent que quelques minutes, l’idée étant de les initier progressivement à cette technique.

Par la suite, la psychiatre travaille sur d’autres méthodes de relaxation dynamique qui permettent à l’enfant de prendre conscience de son corps et de créer une relation positive avec lui.

La sophrologie repose énormément sur des pratiques de respiration.
La respiration abdominale, par exemple, contribue naturellement à la détente et à la relaxation.
En effet, se concentrer sur sa respiration permet de lâcher prise et de vivre le moment présent.

D’autres exercices, quant à eux, ont pour vocation d’agir sur les tensions et d’accroître la concentration.

Les bienfaits de la sophrologie sont immenses: la pratique de cette méthode alternative permet de savoir quoi faire en cas de difficultés et surtout de trouver les solutions en soi. Elle peut être un véritable repère pour l’enfant.

Source: www.psychologies.com